Servette - Xanax : prendre le large et refermer la cicatrice


29 août 2019

De retour au Stade de Genève après son beau succès 4-0 à Thoune, le Servette FC veut enchaîner une deuxième victoire consécutive en ce dernier samedi auguste à 19h et prendre huit points d'avance face à une lanterne rouge qui n'a toujours pas gagné depuis le début du championnat.

La rencontre :

Servette FC - Neuchâtel Xamax FCS, une affiche que nous ne pensions pas revoir de sitôt lorsque l'on regarde la situation des deux clubs en décembre dernier (Xamax dernier de Super League, Servette 1er de Challenge League) voir même le 30 mai dernier au soir (pas besoin de vous faire un dessin), et pourtant elle aura bien lieu ! Néanmoins, la trajectoire des deux derniers promus n'est pas la même. Servette réalise un très bon début de saison et occupe la 4ème place tandis que Xamax est en train de d'accomplir ce que son recrutement avait pour objectif, à savoir retrouver la Challenge League. L' « Aaraumontada » (sérieusement quel terme ridicule, tout comme le t-shirt qu'ils ont édité) semble bien loin.

L'adversaire :

Trois matchs nuls pour deux défaites, tel est le bilan comptable pour le club du regretté Gilbert Facchinetti qui doit vraisemblablement se retourner dans sa tombe en voyant la gueule du recrutement effectué par Christian Bigoudi : des recrues inexpérimentées pour la Super League et une non-reconduction de certains cadres, avec en plus la fin de la collaboration de leur sauveur Henchoz, parti à Sion mettre en place son ''projet de jeu'', pour l'arrivée d'un novice en D1 Joël Magnin. On peut louer la nouvelle ligne directrice prise par les pensionnaires de la Maladière mais Binggeli n'a-t-il pas voulu aller trop vite et pris une décision sans réflexion, comme celle de faire un bras d'honneur à ses supporters après le 0-4 face à Aarau ?

Heureusment pour eux, le vétéran et comédien à ses heures perdues Nuzzolo continue à planter des buts (il en est à 3 inscrits sur les 5 de son équipe) et il sera un vrai danger pour les Grenat, surtout dans la surface de réparation où un simple coup de vent peut suffire à le déséquilibrer. Un message à transmettre de toute urgence à Steve Rouiller et Vincent Sasso !

La dernière rencontre :

On s'en excuse d'avance auprès de vous chers lecteurs mais on va devoir remuer le couteau dans la plaie... On ne va pas parler de l'affrontement du 23 avril 2018 qui était aussi passionnant que le dernier Fast & Furious mais sur celui du 4 décembre 2017. Un match qui pouvait permettre aux joueurs de Meho Kodro de revenir à deux points de leur adversaire du soir et ce fut le cas dès la 19e minute grâce à Nathan. Puis Jaccottet montra tout l'amour qu'il porte à notre république (c'est d'ailleurs la dernière apparition de l'individu à ce jour à la Praille) en annulant un but à Vitkieviez pour un hors-jeu inexistant puis en accordant un penalty très généreux à Nuzzolo, qui le transforma lui-même et montrant que sa reconversion dans le théâtre était assurée pour son après-carrière. Thibault Corbaz crucifiera les servettiens à la 95e, permettant à Xamax de décrocher une victoire décisive dans la course à la promotion. Nul doute que les Frick, Stevanovic et consorts déjà présent dans l'effectif ce jour-là seront très certainement très revanchards.

C'est pour cela qu'il faut être au stade ce samedi sur les coups des 19h, pour guider nos joueurs vers la victoire et ainsi prendre 11 points d'avance sur la barre tout en prenant soins de condamner Xamax à la Challenge League à trois orteils près (dédicace à leur divin chauve). Ce sont plus de 6'000 billets vendus (Mercredi 17h) et il faut impérativement dépasser la barre des 10'000.

TOUS AU STADE !