Servette-Lausanne: Les 17 (!) scénarios possibles

12 mai 2019

Servette accueille Lausanne pour une probable promotion, une promotion que tout le peuple grenat attend. Pour monter directement en Super League voici les 17 (!) scénarios qui permettrons à Servette d’accéder à l’étage supérieur face à un LS en position latérale de sécurité qui arrive à Genève avec la trouille au ventre et les mollets qui tremble.

 

Scénario 1 :

 

Servette s’impose et c’est in the Pocket avec envahissement de terrain et provocation envers le kop vaudois. Une cellule d’aide psychologique sera d’ailleurs sur place pour les 8 supporters qui auront fait le déplacement.

 

Scénario 2 :

 

Servette fait un match nul et c’est dans la poche, avec une égalisation de Christopher Routis sur coup-franc à la 94ème minutes, dans l’euphorie la plus totale, Routis entame un tour d’honneur arrache le poteau de corner et se fait expulser mais qu’à cela ne tienne, son nom sera inscrit dans la légende à tout jamais.

 

Scénario 3 :

 

À l’idée de se faire laminer, humilier écraser, comme il en a l’habitude. Le LS décide de ne pas pénétrer sur la pelouse et Servette remporte le match sur tapis vert et la fête pourra commencer dès 20:00 ! Et Tribune Nord vous invite tous au Petit-Palace pour une nuit de folie suivie de l’analyse le lendemain à 17 :00.

 

Scénario 4 :

 

Pétrifié à l’idée de jouer devant une foule aussi nombreuse les vaudois décident de reprendre le car et de rentrer à Lausanne en priant pour éviter les bouchons afin de pouvoir rentrer sagement dans la banlieue genevoise.

 

Scénario 5 :

 

La charrette du LS est abandonnée par les deux chevaux qui sont mort de fatigue, malgré de nombreuses tentatives pour faire repartir la charrette les hommes de Contini restent sur la bande d’arrêt D’urgence et Servette monte en Super League.

 

Scénario 6 :

 

Christopher Routis s’immisce dans le vestiaire du LS et raconte ses blagues les plus nulles. Dont la fameuse « Arielle Dombasle c’est comme la Pontaise : L’extérieur aurait besoin d’un bon ravalement de façade et y a plus grande monde qui souhaite y entrer." Les pêcheurs sont déstabilisés et Servette s’impose

 

Scénario 7 :

 

 Il neige sur la pelouse, les vaudois incapable de bien jouer sur un terrain normal sont pétrifiés et Servette s’impose. S’en suit une bataille de boule de neige mémorable entre Lausannois et Servettiens. À 20'000 contre 8 l’issue de cette bataille ne fait aucun doute.

 

Scénario 8 :

 

Devant la nullité affligeante du LS, ponctuée de passes ratée et de contrôle digne d’une équipe d’unijambiste, l’arbitre décide d’arrêter la rencontre et le massacre et offre les trois points à Servette

 

Scénario 9 :

 

On joue la 90’ minutes et Servette mène au score, l’arbitre siffle une faute au milieu de terrain, les supporters servettiens pensent que c’est la fin du match et pénètre sur la pelouse, résultat ? Une défaite 3-0 des grenat sur le tapis vert

 

Scénario 10 :

 

 Suite à un apéro trop arrosé, Geiger aligne une équipe B titularisant Cognat en Défenseur Central, Routis en ailier droit, Koné au poste de gardien de but et Follonier en ailier gauche. Servette s’impose.

 

Scénario 11 :

 

 Giorgio Contini est sur le banc du Lausanne-Sport : Servette s’impose

 

Scénario 12 :

 

 Notre baryton préféré à savoir Antoine, entonne un « Lac de Genève » en fa bémol. Les vaudois refusent de jouer le match et ils emportent ce qui leur reste de dignité aux vestiaires. Servette s’impose sur le tapis vert

 

Scénario 13 :

 

 Lausanne s’impose en réalisant un hold-up, devant une telle nullité la SFL décide de retirer la licence au LS argumentant que ce n’est pas une équipe de foot professionnel et qu’ils insultent le football par leur simple présence sur un terrain. Servette est promu.

 

Scénario 14 :

 

Les joueurs du LS pétent un plombs suite au 79ème petit pont de Stevanovic et décide de l’agresser, s’en suit une bagarre générale. Notamment avec Igor N’Ganga assommera Cognat et Maccoppi d’un seul coup de poing. En mode Ivan Drago. Du côté des grenat, Rouiller mettra une balayette maison à Alexandre Pasche tandis que Koné tentera un coup de pied aérien qui finira à trois mètres de la tête de Castella. L’arbitre sortira 3 cartons rouge pour Servette et 5 contre le LS. N’ayant plus le nombre de joueur minimum sur le terrain le LS est contraint de déclarer forfait.

 

Scénario  15 :

 

 Kevin Cooper fait irruption dans les vestiaires des servettiens en leur expliquant ses principes de jeu et qu’il faut jouer à 10 derrière tout en préconisant qu’il ne faut surtout pas joueur au football. Servette s’incline.

 

Scénario 16 :

 

Francis Lalanne est invité à faire un concert sur la pelouse pendant l’échauffement provoquant un suicide collectif qui aura pour effet de repousser la rencontre à une date ultérieur.

 

Scénario 17 :

 

 Une victoire 5-2 des grenat, pas besoin d’en dire plus.

Rédigé par Sacha Roulin