Servette FC - Young Boys 3-0 (0-0) : l'exploit avec la manière !


04 novembre 2019

Deux mois que tout le peuple servettien attendait cette 3e victoire lors de cette saison du retour en Super League. Nombreux étaient ceux qui rêvaient de faire tomber l'ogre bernois mais de là à donner une leçon aux doubles champions suisses, cela relevait quasiment du miracle ! Un résultat qui va faire du bien au moral des troupes mais surtout pour le niveau de jeu présenté ce dimanche.

Pourtant, le début de rencontre ne laissait rien présager du scénario final de la rencontre car c'est le leader qui rentre le mieux dans la partie mais ne se procure aucune occasion dangereuse durant les 20 premières minutes. Ce sera ensuite Servette qui mettra le nez à la fenêtre en se créant sa première opportunité à la 25e mais Tasar voit sa frappe, qui partait bien pourtant, être contrée. La seule véritable occasion de but intervient à 5 minutes de la mi-temps lorsque Kyei (on ne sait pas trop comment) centre parfaitement pour la tête de Stevanovic qui loupe le cadre de quelques centimètres. Le score nul et vierge n'est pas totalement illogique à l'heure du thé.

On ne passe pas loin de l'ouverture à la 46e mais Frick reste vigilant face au roi du seum Nsamé (voir interview de fin de match sur RTS). L'irrespecteux JP pensera même ouvrir le score 10 minutes plus tard mais cela sera refusé pour une poussette sur Sasso. L'actuel meilleur buteur de RSL aura beau protester, son but n'aurait pas été accordé par la VAR car il était hors-jeu. Cette action est très certainement le tournant du match car le 1-0 tomber à l'heure de jeu par Tasar. Ce diable de Varol qui doublera la mise 120 secondes plus tard avec la complicité de von Ballmoos. On croit que les genevois ont fait le plus dur mais la réduction du score est proche d'intervenir mais le poteau vient sauver les Grenat sur une frappe de la capricieuse Jean-Pierre. On pensera même voir l'arbitre accorder un penalty cadeau sur un corner bernois mais ce sont les néo-promus qui vont sécuriser les 3 points sur une tête de Wüthrich. Les suédois ont interdit la fessée sur les jeunes garçons mais il semble que dans la République de Genève cela soit encore légal. Néanmoins, il ne faut pas que cette performance XXL ne reste pas sans lendemain et aller chercher la victoire à Lucerne.

Les notes

Frick : 7

Une intervention décisive et compliquée vu l'état de la pelouse qui a été un petit tournant de la rencontre. Il a été impeccable du début à la fin.

Sauthier : 6,5

Un ballon qui lui brûlait les pieds en première période et de la peine à réussir ses centres en seconde mi-temps. Sa performance est toutefois très correcte.

Rouiller : 7

Très belle prestation, avec en point d'orgue un superbe tacle glissé pour intervenir en début de deuxième mi-temps.

Sasso : 7,5

Impeccable au niveau des duels lors des 20 premières minutes, il se manque lors de l'occasion de Nsamé sans conséquence. Très bon match.

Iapichino : 7,5

Très percutant à gauche, il permet à l'équipe de ne plus devoir que passer à droite. Ça change de Severin et son retour n'est pas étranger à la bonne jouerie de l'équipe.

Ondoua : 7

Son meilleur match... depuis celui au Stade de Suisse ! Solide, très remuant et tenant le coup au milieu. Il faut continuer comme ça !

Cognat : 8

Quel match de l'ex-lyonnais ! On l'avait trouvé très bon lors du nul à Berne mais le voir à ce niveau, cela faisait depuis la saison dernière que l'on ne l'avait pas vu ! Au four et moulin et véritable couteau suisse, il était en possession de cinq poumons sur ce match et réussit un bel assist pour Wüthrich. Son erreur contre Saint-Gall semble être un lointain mauvais souvenir.

Stevanovic : 7

En difficulté depuis le début de la saison, il a profité de cette affiche pour retrouver son niveau du match à Thoune. Ce match doit servir de déclic pour le meilleur joueur de Challenge League 2018 !

Wüthrich : 7,5

Comme lors de la rencontre à Berne, il profite des matchs contre les grosses cylindrées pour sortir de très bons matchs et inscrire des buts par la même occasion tout comme les assists.

Tasar : 8,5

Un doublé pour lui qui vient récompenser son excellent match pour celui qui a été le plus percutant et qui a osé prendre sa chance sur le 2-0, certes bien aidé par la boulette du gardien.

Kyei : 5,5

Un superbe centre qui a failli se transformer en passe décisive pour Steva... et puis c'est tout. Maladroit et pas dans le rythme, l'adaptation semble très longue.

Alves Azevedo

Quelle rentrée du joueur des M-21, qui confirme ses bonnes prestations avec la seconde garniture et qui montre qu'il ne sera pas là que pour faire le nombre durant la saison.

Cespedes

Entrée sérieuse de Boris qui a fait le boulot.

Chagas

Retour sur un terrain depuis quelques semaines.

Alexandre Rossignol