Servette FC Chênois Féminin - FC Basel 1893 Frauen : la course au trône


10 octobre 2019

Ce samedi 12 octobre à 16 heures au Stade de Balexert, le Servette FCCF reçoit le FC Bâle, dans un duel au sommet entre deux formations qui trustent les deux premières places de la LNA, après s’être imposé face aux deux formations zurichoises, à commencer par le FCZ sur le score de 3-2 puis GC 1-0. En cas de victoire, les Grenat peuvent s’envoler et prendre une avance de cinq points sur leurs adversaires, ainsi que 6 sur les doubles championnes de Suisse zürichoises, ces dernières ainsi que les bâloises comptant un match en moins.

 

La rencontre :

Les Servettiennes restent sur une série de 4 succès d'affilée depuis leur défaite sur la pelouse des BSC YB Frauen (0-1) lors de la première journée. Depuis ce faux-pas, elles ont déroulé, notamment avec une victoire 6-1 face à Lugano qui jouait peu de temps après la Ligue des Champions face à Manchester City puis celle obtenue sur le score de 3-2 il y a un mois contre une équipe de Zürich invincible depuis un an et demi, qui n’a perdu que 6 matchs en 8 saisons et qui détient 22 titres de champion de Suisse (record helvétique) et 14 victoires en coupe de Suisse dont 11 fois le doublé.

L’équipe emmenée par Éric Séverac se laisse pousser des ailes actuellement en étant en tête du championnat et reste toujours en lice pour la coupe de Suisse puisqu’elles affronteront Lugano en 1/8ème de finale le 26 octobre, un très bon début de saison pour un groupe qui vient d'entamer sa deuxième saison dans l'élite seulement. Le superbe recrutement effectué cet été n’y est pas pour rien, avec les arrivées de Gaëlle Thalmann (gardienne de l’équipe de Suisse), le retour au bercail de Caroline Abbé en défense (127 sélections nationales), l'ex-sédunoise Valérie Gillioz (ça existe aussi chez les filles) et Léonie Fleury en attaque (39 rencontres en D1 française). Tous les postes ont été renforcés par des arrivées de renommées et de choix. Et tous ces efforts investis sont désormais payants puisque le Servette FCCF est actuellement la meilleure attaque du championnat avec 14 buts inscrits en 5 rencontres (à égalité avec Bâle) et n’en a encaissé que 6 (co-meilleure défense avec YB). Cette profondeur de banc pourrait être bénéfique pour les genevoise car elles seront privées de Marianne Di Pasquale et de Paula Serrano, toutes deux suspendues pour cette rencontee.

L’adversaire :

La création du FC Basel Frauen date de 2009, lorsque le FC Bâle décida de reprendre l’équipe au FC Concordia Basel afin de l’intégrer à sa structure ainsi que l'équipe M19. La structure féminine grandit 3 ans plus tard, lorsque le FCB ouvre une section M17 puis juniors C en 2015. Toutefois, bien que le club existe depuis plus de 10 ans au sein de l’élite suisse, elles n’ont raflé qu’une coupe de Suisse en 2014, le Novartis FC restant dans l’ombre du grand FCZ et des BSC Young Boys et même Lucerne qui compte davantage de titres (5 championnats et 4 coupes).

Bien que l’effectif soit extrêmement rajeuni, le club compte quand même dans ses rangs la défenseuse Jana Brunner internationale suisse, l'internationale M19 teutone Ivana Fuso et l’attaquante internationale croate Kristina Sundov, déjà auteure de 5 réalisations cette saison. Les bâloises sont pour l’instant invaincues en 4 rencontres (en espérant que cela change ce week-end bien sûr) puisqu’elles ont été neutralisées à Lucerne (3-3 après avoir été menées 3-0 à la 83e minute !) puis ont déroulé pour inscrire 11 buts pour 3 victoires. Les féminines du FCNovartis occupe la deuxième place, qu’elles souhaitent retrouver comme en 2018, voire plus si affinité, afin d'effacer une saison précédente décevante avec à l'arrivée une 6e place

La dernière confrontation :

La dernière confrontation entre les deux équipes remonte au 1er Juin au Stade des Trois-Chêne devant 420 spectateurs. Le match commence mal pour l'équipe recevante car sur une perte du ballon dans la défense genevoise, Andrea Frei va ouvrir le score pour les visiteuses dès la 10ème minute. Les bâloises vont gentiment prendre le jeu à leur compte. Mais juste avant la mi-temps, la jeune prodige Mirela Jakupi s’illustre de la plus belle des manières en lobant la portière adverse à la 39ème minute. Gentiment les genevoises mettent le pied sur le ballon et c’est à la 59ème que Jakupi permet à son équipe de prendre l’avantage en récupérant d’elle-même le ballon à mi-terrain. Elle dribble alors toute la défense puis sa frappe enroulée à 35 mètres se dirige toute seule vers le but adverse. Les visiteuses vont alors essayer d’hausser le ton et vont se procurer quelques occasions mais sans vraiment tromper la vigilance d’Ana Castro. Grâce à ce succès obtenu lors de la dernière journée, le Servette FC Chênois Féminin termina la saison 2018-2019 à la 4ème place.

Article écrit par Marc Schweizer