Servette-Aarau: Une formalité?

20 octobre 2018

Le Servette FC reçoit en ces terres ce samedi 20 octobre, à 19h.00, l’équipe argovienne d’Aarau, dans le cadre de la 11ème  rencontre de Brack.ch Challenge League. Après un incroyable succès sur le score de 2 buts à 0 face au premier du classement, le FC Wil 1900, les Grenat se retrouvent face à la formation du FC Aarau, actuellement dernière du classement. L’occasion pour les genevois de continuer sur leur lancée et d’engranger un maximum de points face à des adversaires de ce niveau.

La rencontre :

Les Servettiens ont réalisé l’exploit, il y a deux semaines, de s’imposer à domicile face au leader du classement grâce à des réalisations de Sébastien Wüthrich, dès la 39ème minute et en toute fin de match sur une incroyable course du jeune Alexis Antunes qui s’en est allé inscrire un but d’hockey dans la cage vide de Kostadinovic, monté sur le corner.  Les Genevois restent sur 4 rencontres invaincues dont 3 matchs nuls et la victoire contre Wil. C’est donc le moment de relancer la machine des victoires en commençant par  Aarau, avant un déplacement à Kriens. Du côté du classement, cela s’est resserré puisque 6 équipes se tiennent à 3 points de différence. Les Grenat pointent à la 5ème place avec donc 3 points de retard sur la première place et 2 sur la deuxième, occupée actuellement par les vaudois du Lausanne-Sport. Il risque bien d’y avoir de nombreux changements ce weekend.

L’adversaire :

Du côté des Argoviens, rien ne va. Actuellement à la dernière place avec seulement 4 points engrangés en 10 rencontres, cela fait bien peu surtout qu’ils accusent un retard de 6 points sur le SC Kriens. La place de relégué leur colle à la peau en ce début de saison. Ils ont gagné leur premier point lors d’un déplacement à la Pontaise durant la 7ème journée (match nul 1-1) et une victoire a suivi lors de la venue du FC Schaffhouse puisqu’ils se sont imposés sur le score de 3 buts à 1. Mais hormis cela, 2 défaites de suite avant de se déplacer au stade de Genève. De plus, leur défense est aussi remplie de trous que l’emmental avec 20 buts encaissés, soit un ratio de 2 buts encaissés par match. Est-ce de bonne augure pour nos attaquants ? Le public genevois retrouvera Goran Karanovic qui avait quitté le Servette FC pour le SCO d’Angers et qui vient d’arriver chez les rouge et noir. Il a pour l’instant marqué 1 but en 3 apparitions (255 minutes jouées) en ouvrant le score sur penalty à la 121ème minute sous ses nouvelles couleurs donc clairement pas de quoi avoir peur de sa venue. L’homme fort du moment pour le FC Aarau, Varol Tasar, est âgé de 22 ans et est plutôt en forme malgré les résultats de son équipe puisqu’en 9 rencontres, il est l’auteur de 3 buts et de 4 assists.

Du côté des trophées, les argoviens comptent tout de même 3 championnats  de suisse remportés en 1912, 1914 et plus récemment en 1993 devant le BSC Young Boys et le Servette FC (3ème). Ils ont aussi remportés 1 fois la Coupe de Suisse en 1985 face à Neuchâtel Xamax sur le score de 1 but à 0  et sont 2 fois finalistes en 1930 face à Young boys (0-1) et en 1989 contre Grasshoper (1-2).

Le dernier match :

Les Grenats débutaient le championnat par la plus belle des manières en ramenant les 3 points de la victoire à la maison puisqu’ils s’imposaient à Aarau sur le score de 2 buts à 0. Le 1-0 signé d’un joueur qui faisait son retour dans les rangs genevois, M. Christopher Routis qui inscrit le premier but de la saison dès la 17ème minute sur une frappe puissante venue se loger bien trop loin du gardien. Puis le second but, 10 minutes plus tard, par Sébastien Wüthrich.

Le FC Aarau est une équipe qui plaît bien au Servette FC puisqu’en 73 rencontres jouées entre 1935 et 2018, les Argoviens ne se sont imposées que 14 fois face aux Grenat. Ils restent d’ailleurs sur une série de 8 rencontres sans défaite face à leur adversaire du jour, la dernière datant du 8 août 2016 lors d’un déplacement au Brügglifeld soldé par une défaite 2 à 0. Les Genevois ont battu 39 fois la formation argovienne, rendez-vous ce samedi pour la 40ème ?

Rédigé par Marc Schweizer

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article