FC Thoune - Servette FC 0-4 (0-2) : Servette tout en maîtrise.


25 août 2019

Après la défaite à Bâle, Servette abordait le premier de ses deux matchs avant la trêve internationale par un déplacement dans l'Oberland Bernois. Privé de Koné qui est toujours touché au quadriceps, c'est Mychell Chagas qui est aligné en pointe et Gonçalves revient dans le 11 en lieu et place de Severin. Malgré la chaleur étouffante, les genevois veulent ouvrir la marque et c'est chose faite au quart d'heure de jeu sur une mauvaise relance de Faivre que Micha Stevanovic récupère puis montre qu'il a un pied gauche en plus du droit. 4 minutes plus tard, c'est Rouiller qui profite d'un marquage défensif digne de Roberto Carlos pour doubler la mise. La Stockhorn Arena se transfome alors en cathédrale, vu que la messe semble dite.

Dès lors, les Grenat vont lancer le ballon aux thounois qui ne vont pas se faire prier pour se créer des occasions, notamment en début de deuxième mi-temps mais la défense veille au grain et les bernois sont maladroits. On arrive à la 88e, c'est là qu'une main thounoise traîne dans la surface. Cette fois-ci, contrairement à Lucerne et à Bâle, la VAR fonctionne et c'est pénalty pour les servettiens. Wüthrich le transforme en deux temps puis Schalk alourdira le score dans l'extra time. Un score de veille de rentrée qui rappellera des souvenirs à ceux qui suivait le club en 2011.

Les notes

Frick : 7,5

Deux gros arrêts à faire et une belle sérénité dans les airs. Deuxième meilleure défense du pays et cela n'est en rien surprenant. Il a fallu digérer les 3 buts encaissés à Bâle et il a réussi cette étape sans problème.

Sauthier : 6

Sorti sur blessure à la 74e, il n'a pas été à son aise physiquement et laissant trop d'espace à son opposant oberlandais. Alain Geiger devrait penser à le faire souffler.

Sasso et Rouiller : 8

Elle est là, la meilleure paire du pays. Ils ont été impériaux malgré des occasions concédées et semblent avoir trouver leur complémentarité. Steve se permettant même le luxe d'inscrire le 2-0.

Gonçalves : 6,5

Vu que le niveau de Severin est digne d'une 2e Ligue Inter (et encore c'est méchant pour les joueurs de cette division), le pauvre Michael se voit contraindre d'évoluer sur le côté gauche. Il sauve sur sa ligne en début de deuxième période et pourrait être enfin titulaire à son vrai poste face à Xamax si la blessure de Sauthier le contraint à déclarer forfait.

Cognat : 5

Décidément, la seule recrue payante de ce mercato (en attendant les chiffres pour Kyei) n'est plus dans le coup depuis le match au Stade de Suisse.

Cespedes : 6

Une prestation en-dessous des matchs précédents mais elle est plus que correcte !

Stevanovic : 8,5

On a retrouvé le MVP de la saison dernière ! Une belle frappe du gauche pour l'ouverture du score, une belle activité dans le jeu pour terminer sur une passe décisive pour le 4-0. Il est de retour notre numéro 9 !

Wüthrich : 7,5

Une merveille de coup-franc pour la tête de Rouiller pour le but du break puis un penalty converti en deux temps, avec quelques belles offensives. Mais malheureusement, il lui arrive d'être beaucoup de fois sur courant alternatif.

Tasar : 7

Son remplacement à l'heure reste encore une énigme. Il fut l'un des meilleurs sur le terrain et son agacement à sa sortie est compréhensible.

Chagas : Casper

Tribune Nord vient de lancer un avis de recherche concernant le numéro 22, tant il a été invisible.

Imeri

Une entrée brouillonne pour Kastriot qui a trop cherché à obtenir les fautes.

Schalk

Excellente rentrée et enfin à sa place. Il ''obtient'' le penalty puis inscrit un beau but en pivot, un but mérité pour ses efforts depuis le début de la saison.

Souici

Premières minutes pour le jeune stéphanois.