Adieu Challenge League... et à jamais !

12 mai 2019

Le dénouement est proche : Servette va retrouver la place qu’il n’aurait jamais dû quitter : la Raiffeisen Super League (LNA), et enfin ne plus évoluer en Brack.ch Challenge League (LNB). Même si cette idée de naming est d’un ridicule, il faut le dire : ça en jette plus cette LNA (oui, à Tribune Nord on est des puristes) !

 

Après avoir fait presque tout le début de millénaire au sein de cette division trop petite pour Servette, il serait temps que le club aux 17 titres se stabilise dans l’élite et aille chercher la deuxième étoile de champion et ainsi aller chercher le FC Bâle qui a profité du micmac au bout du lac de Genève pour chiper la deuxième place des mieux titrés.

 

Pourquoi cette Challenge League ne convient-elle pas au SFC ? C’est simple : ce n’est pas normal que le club phare de la capitale officieuse de la Suisse évolue dans la même division qu’un village nommé Chiasso et qui est moins peuplé que Veyrier. Ça tombe bien, cette anti-thèse du football avec ses 30 spectateurs va descendre en Promotion League, quel bonheur !

 

Adieu aussi les matchs devant 1000 spectateurs à l’extérieur (sauf à Winterthur), adieu les matchs dans la

Suisse primitive et auxquels tu dois prier pour que ton streaming de 144p fonctionne et ne soit pas trop décalé.

Pour finir, nous adressons nos cordiaux non-remerciements vers ces équipes regroupées derrières, qui doivent certainement ériger Helenio Herrera en dieu vivant dans leur vestiaire.

 

Que cette fin de décennie 2010 ouvre une décennie 2020 pleine de succès, de renouveau et de stabilité pour le grand Servette Football Club !